MFD Techbologies | Votre imagination est notre source d'inspiration 9 July, 2020

Mi Note 10

le Mi Note 10 marque l’introduction d’une nouvelle gamme de produits chez Xiaomi. Plus cher que tous les autres smartphones de la marque, cet appareil se distingue par ses caractéristiques hors normes.

Le Mi Note 10 est le smartphone de tous les excès. Avec son écran incurvé, sa batterie géante et ses cinq appareils photo, le nouveau smartphone de Xiaomi s’avère sur le papier particulièrement impressionnant. Tout ceci est d’autant plus vrai qu’il est aussi le premier smartphone au monde à intégrer un capteur photo de 108 Mpix et qu’il dispose d’un téléobjectif avec zoom optique x5, ce qui, là encore, est très rare. Ce produit a de quoi séduire et son annonce nous avait particulièrement alléché. Qu’en est-il après plusieurs jours d’utilisation ? Voici notre verdict.

La copie (presque) conforme du P30 Pro

Durant nos quelques jours avec l’appareil, nous avons observé un curieux phénomène. Tous les propriétaires de Huawei P30 Pro que nous connaissons ont comme « buggé » en découvrant le Xiaomi Mi Note 10. Il y a une raison à cela, le dernier smartphone de Xiaomi est une copie quasi conforme de l’appareil de Huawei. La marque semble avoir utilisé la photocopieuse qu’elle réserve habituellement à Apple pour répliquer le smartphone de son compatriote.

Parmi les nombreux points communs de ces deux appareils, citons notamment leurs écrans OLED incurvés de 6,47 pouces avec une encoche en forme de goutte d’eau, leurs dos en verre brillant, la disposition verticale de leurs appareils photo, l’emplacement choisi par la marque pour le logo, leurs tranches plates en haut et en bas (pour tenir debout !) et même la forme du flash. Tout est identique. Cela pose-t-il un problème ? Pas vraiment. Nous avions adoré le P30 Pro au début d’année. On remarque d’ailleurs que le Mi Note 10 présente un petit avantage… sa prise jack !

En main, le Mi Note 10 offre une expérience très satisfaisante. Le smartphone est élégant et le choix des matériaux renvoit une impression de robustesse. L’appareil souffre tout de même de deux défauts. Il est lourd (210 grammes à cause de son imposante batterie) et son écran incurvé est un peu trop sensible sur les côtés. Parfois, lorsque vous le tenez, la paume de votre main interagit malencontreusement avec les bords (gauche et droit) de l’écran et cela provoque involontairement une action. Ce n’est pas vraiment nouveau, les smartphones à écrans incurvés sont plus ou moins tous concernés par ce problème. Xiaomi n’a juste pas trouvé de solution magique.

Un écran OLED de bonne qualité

Le Mi Note 10 est réussi esthétiquement, mais qu’en est-il techniquement ? Selon le laboratoire de 01net.com, son écran ne bat pas de record. Sa luminosité maximale est de 604 cd/m² , ce qui le place au même rang que des appareils comme le Xiaomi Mi 9T (616 cd/m2) ou le OnePlus 7 Pro (603 cd/m2). On reste loin derrière des smartphones vedettes comme l’iPhone 11 Pro (813 cd/m2), le Galaxy S10 (749 cd/m2) ou même le Huawei P30 Pro (697 cd/m2). Toujours est-il que, peu importe l’endroit où vous vous trouvez, vous devriez lire sans problème ce qui est affiché sur l’écran, et c’est l’essentiel.

Par défaut, les couleurs affichées par le smartphone, trop vives, manquent un peu de réalisme. En jouant dans les réglages d’affichage, on peut considérablement améliorer ce résultat pour un rendu bien plus juste comme le confirment nos résultats en laboratoire. Nous avons mesuré un Delta E par défaut de 4,69 et un Delta E amélioré de 1,61. Plus cette valeur est proche de 0, plus les couleurs sont fidèles à la réalité.

Une batterie XXL… qui étonnamment ne bat pas de record

Une batterie de 5260 mAh dans un smartphone a de quoi impressionner. Là où des appareils comme les Huawei P30 Pro et Galaxy Note 10+ misent sur des batteries géantes avoisinant les 4500 mAh, Xiaomi a décidé de se distinguer en allant encore plus haut. C’est d’ailleurs ce qui explique le poids de cet appareil. Un mal pour un bien ?

À notre grande surprise, le Xiaomi Mi Note 10 n’a pas pris la tête des smartphones les plus endurants. Malgré des résultats exceptionnels (17h17 en autonomie polyvalente, 14h42 en streaming vidéo et 31h37 en communication), le smartphone reste derrière le Huawei P30 Pro, l’iPhone 11 Pro Max, l’iPhone 11 Pro, le Moto G7 Power et l’iPhone 11, pourtant tous équipés de plus petites batteries. Voilà la preuve que la taille ne fait pas tout.

Cliquez-ici pour consulter ce graphique en version interactive

À l’utilisation, le Mi Note 10 se révèle sans surprise particulièrement endurant. Nous ne l’avons rechargé qu’une fois tous les deux jours sans jamais avoir redouté de tomber en panne de batterie. Avec sa batterie de capacité exceptionnelle, nous étions en droit d’espérer plus d’endurance lors de nos tests, mais en termes d’usage, nous sommes comblés.

À lire aussi : Notre top 10 des smartphones avec la meilleure autonomie

La recharge est vraiment très rapide

1h09, voilà le temps nécessaire à la recharge intégrale du Mi Note 10. Une petite dizaine de minutes suffisent à récupérer 20%, ce qui est une petite prouesse au vu de la capacité monstre de l’appareil. Le smartphone récupère en effet 1000 mAh toutes les 13 minutes. Ici, nous nous avouons impressionnés.

Appareils photo : c’est le bug !

Nous attendions beaucoup de l’appareil photo du Xiaomi Mi Note 10. Avec son penta module caméra, ce smartphone avait la possibilité de cocher toutes les cases. Capteur 108 Mpix, zoom x2, zoom x5, ultra grand-angle et macro… Le Mi Note 10 répond, en théorie, à tous les besoins. Le problème est, qu’en réalité, ce n’est pas le cas.

En effet, le Mi Note 10 souffre d’importantes lenteurs. Ouvrir l’application Appareil photo est une plaie pour ce smartphone qui se met d’un seul coup à ralentir. Une fois dans l’application, passer d’un objectif à un autre peut parfois prendre une dizaine de secondes. Ne parlons pas de la prévisualisation qui lague ou de l’enregistrement d’une photo qui peut vous contraindre à attendre 10 secondes. L’expérience est vraiment pénible. Pire, à quatre reprises, l’application Appareil photo a complètement crashé. Nous avons dû redémarrer le téléphone pour la faire fonctionner de nouveau.

Durant notre test, Xiaomi nous a invité à mettre à jour notre smartphone sous la dernière version logicielle pour corriger ces bugs. Nous l’avons fait, cela n’a rien changé. Nous pensons très sincèrement que le processeur du smartphone, le Snapdragon 730G, n’est pas assez puissant pour gérer un module caméra aussi ambitieux. Cette erreur technique (et tactique) de Xiaomi pourrait coûter cher au Mi Note 10.

Le capteur 108 Mpix impressionne

Tout ceci est d’autant plus regrettable que nos tests ont prouvé l’efficacité du penta module caméra de Xiaomi. Faisons abstraction des lenteurs du smartphone et intéressons-nous seulement aux photos que nous avons prises avec l’appareil. De jour comme de nuit, ces dernières sont vraiment excellentes. Le niveau de détails est celui des meilleurs smartphones du marché et les couleurs sont réalistes (Dans les photos ci-dessous, nous avons effectué un zoom pour vous montrer le niveau de netteté). Nous reprochons essentiellement à ce Mi Note une trop grosse tendance à lisser les visages, propre aux smartphones asiatiques. On remarque également que si le sujet d’une photo est net, les bords de l’image manquent souvent de piqué.

Par défaut, les photos prises avec le Mi Note 10 sont d’une définition de 27 Mpix. Xiaomi s’appuie sur le procédé du pixel binning qui fusionne quatre pixels en un pour améliorer le rendu final. Les 108 Mpix deviennent donc 27, chaque photo faisant approximativement 10 mégaoctets. On peut aussi dans les réglages forcer la prise de photos en 108 Mpix ce qui, très sincèrement, ne présente pas grand intérêt. Il est certes possible de zoomer plus sur une photo a posteriori mais le niveau de détails se dégrade. De plus, les images pèsent une vingtaine de mégaoctets et risquent de saturer la mémoire de votre smartphone beaucoup trop rapidement. Avec seulement 128 Go de stockage (non extensible), le Mi Note 10 n’irait dans ce cas pas bien loin.

Sans atteindre la justesse d’un P30 Pro, d’un Pixel 4 ou d’un iPhone 11 Pro la nuit, le Mi Note 10 s’en sort très bien avec son objectif principal. Il y a une raison à cela, le capteur utilisé par la marque mesure 1/1.33 pouce, une très grande taille pour un smartphone. Ce composant signé Samsung (L’Isocell Bright HMX) capte donc plus de lumière que celui d’appareils concurrents. L’ouverture de l’objectif, à f/1.69, aide également. On remarque tout de même quelques difficultés au niveau de la gestion de la lumière, sur les lampadaires notamment.

Nous devons aussi saluer les bonnes idées de Xiaomi en matière de zoom. Sur le P30 Pro, on ne trouve qu’un zoom optique x5. C’est génial pour prendre des photos de très loin mais cela ne permet pas de gérer une plus petite distance. Le Mi Note 10 embarque deux téléobjectifs différents, un de 12 Mpix (zoom x2) et un de 5 Mpix (zoom x5), ce qui permet de profiter du meilleur des deux mondes. Une possibilité qu’on apprécie.

Pour accéder à une large sélection de photos prises au Xiaomi Mi Note 10, cliquez-ici

Malheureusement, la définition de 5 Mpix des photos prises avec un zoom x5 n’est pas suffisante pour que l’on compare le Mi Note 10 au P30 Pro. Les photos manquent trop souvent de détails. C’est assez pour publier une photo sur Instagram, pas assez pour la traiter et l’utiliser plus sérieusement.

Les autres objectifs du Mi Note 10 ne présentent pour le coup rien de nouveau. L’ultra grand-angle est bon et permet comme d’habitude de disposer de plus de recul pour prendre des photos de paysage ou de groupe (nous ne lui reprochons qu’une calibration colorimétrique trop différente du capteur principal) tandis que l’objectif macro peut servir occasionnellement si vous souhaitez photographier un insecte ou un petit texte au dos d’une boîte par exemple. Dans tous les cas, avoir autant d’appareils photo sur un smartphone est toujours un plus qui offre plus de polyvalence. Dommage que Xiaomi n’ait pas réussi à proposer une expérience fluide.

Snapdragon 730G, l’erreur de Xiaomi

Proposer un smartphone milieu de gamme à un tarif plus élevé que chez tous ses autres smartphones haut de gamme, voilà l’étrange choix qu’a fait Xiaomi. Selon nous, il y a gâchis. Nous aurions préféré un Mi Note 10 lancé à 600 euros, voire plus, avec un véritable processeur premium plutôt que cette tentative à 550 euros. Le design du smartphone et ses cinq appareils photo ont un coût, c’est indéniable, mais utiliser un Snapdragon 730G à sacrifié l’ensemble. Nous ne serions pas surpris de voir la marque lancer un Mi Note 10 “Max” prochainement, avec un Snapdragon 855 sous le capot. Cela réglerait probablement tous les soucis de lenteur photo. Précisons d’ailleurs que dans le reste des applications, tout fonctionne parfaitement. Nous avons seulement relevé une instabilité de la connectivité Wi-Fi qui semble se désactiver au bout d’un certain temps. Pour profiter d’Internet, il faut alors passer sur le réseau 4G puis revenir au Wi-Fi.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *